dEUx pROjETS COmpLémENTAIRES, COhéRENTS ET pARTAgéS, UNE mêmE pENSéE

Ceci n’est pas tout à fait le début d’une histoire, mais une suite logique à un travail développé depuis quelques saisons, entre Millau et Rodez. A force d’échanges, de rencontres, de volonté de partage, de solidarité entre les acteurs culturels de territoire, une idée de construction commune a germé, s’est initiée, développée.

La MJC de Rodez portée vers le spectacle vivant et la Maison du Peuple de Millau, transformée en Théâtre, cherchant toutes deux à s’ouvrir à un public toujours plus large, à des formes artistiques renouvelées, pertinentes, contemporaines.

Elles sont établies sur deux territoires aux caractéristiques originales mais compatibles et complémentaires.

Effacés les aléas d’une construction fragile, la volonté de s’associer triomphe. Ce projet est élaboré, en complicité, bicéphale mais partagé, écrit à quatre mains, il jette les bases du développement artistique et culturel de ce nouveau territoire. Il est à la fois modeste et ambitieux, fondé sur la connaissance des réalités du terrain, porté par la conscience que l’art et l’acte artistique sont les ferments d’une communauté dynamique, consciente et citoyenne.

Bien entendu les deux directeurs s’appuient sur la volonté affi rmée depuis longtemps par leurs tutelles pour accéder à une reconnaissance de leur implication respective dans le domaine du spectacle vivant. Cette volonté est conjuguée à celle du Département de l’Aveyron, porteur de la parole d’un territoire isolé en projet structurant liant spectacle-vivant et dispositif national.

Même si l’histoire a commencé, le début c’est maintenant... des lieux, une scène.

Un projet pour 2 territoires, 2 espaces structurants reconnus par les partenaires et les tutelles :
2 territoires singuliers :

  • Agglomération ruthénoise : aire urbaine / 56 000 hab sur 8 communes - 206 hab/km2
    2 lieux professionnels dédiés : le Théâtre de la MJC de RODEZ et le Théâtre de la BALEINE à Onet-le-château
  • Sud-Aveyron : aire rurale (1 ville, des villages), 83 000 hab sur 110 communes - 22 hab/km2
    1 lieu professionnel dédié : le Théâtre de la Maison du Peuple de MILLAU

dIffUSION : SOUTIEN pARTAgé SUR LES pROjETS ARTISTIQUES EN dIffUSION SUR L’ENSEmBLE dU TERRITOIRE COUvERT pAR LA SCèNE CONvENTIONNéE

Une scène PLURIDSICIPLINAIRE ouverte aux écritures d’aujourd’hui : qu’elles s’expriment par le texte, le corps, le théâtre, la danse, le cirque, les musiques, les écritures d’aujourd’hui sont multiples et protéiformes. Les créateurs contemporains font prendre des chemins de traverse au spectacle vivant. Par-delà les langages artistiques multiples et contemporains, nous allons créer les formes d’un dialogue, susciter le rêve et la réfl exion, la curiosité et espérons-nous, provoquer des plaisirs nouveaux, et aider à grandir. Ne pas opposer création et diffusion. Cela va de pair, parce que la meilleure façon de soutenir la création contemporaine de spectacles vivants, c’est bien d’assurer les meilleures conditions de sa diffusion. Différents arts de la scène auront leur place, nous nous intéresserons essentiellement aux arts vivants sans exclusive, et avec la volonté de témoigner des courants des souffles et des personnalités qui colorent la création aujourd’hui en France et au-delà.

C’est à nous qu’il appartient d’inventer la rencontre, de favoriser l’échange, de provoquer et d’accompagner ces rendez-vous. Nous les pensons essentiels pour les publics, les territoires de proximité et aussi pour les créateurs qui les croiseront et les traverseront.

SOUTIEN A LA CREATION

Des projets de création seront soutenus par la scène conventionnée. Une attention particulière sera portée sur les compagnies régionales et sur les projets dramatiques, chorégraphiques et musicaux. Une place sera réservée aux jeunes créateurs et compagnies émergentes ainsi qu’aux artistes dont les créations rejoignent les problématiques sociétales et politiques d’aujourd’hui.

Ce soutien sera d’ordre financier mais aussi technique et logistique par le biais de mises à disposition d’équipements, de matériels et de personnels dans le cadre de résidence notamment. Les compagnies soutenues seront impliquées en lien avec les partenaires du territoire pour des ateliers de pratique, des actions en milieu scolaire, des rencontres artistiques ou des diffusions alternatives hors les murs.

La présence durable d’artistes sur un territoire est constitutive d’une politique culturelle qui considère l’action de diffusion comme un élément d’un processus plus large qui débute avec l’éducation artistique et peut se poursuivre par la pratique puis la création. La présence durable d’artistes, les propositions artistiques diverses et inventives sont des facteurs d’attractivité d’un territoire.

TERRITORIALISATION dU pROjET // IRRIgUER LE TERRITOIRE, CONSTRUIRE ET fAvORISER LES pARTENARIATS

Les spectacles accueillis ou créés pourront être proposés en tournée dans le département, dans des structures existantes ou à équiper, en partenariat avec les forces vives du territoire dans le respect des conventions existantes, tout en mesurant leurs incidences financières. Une partie du département serait ainsi irriguée par des propositions légères techniquement et originales, en favorisant la mise en place de relais, de circuits de spectateurs.

Le paysage culturel pose la scène conventionnée comme l’entité principale de la diffusion de spectacles vivants et l’opérateur premier de l’action culturelle territoriale.

L’édUCATION pAR L’ART ET LA fORmATION

L’éducation artistique en liaison avec la programmation en direction du jeune public et du public jeune est un axe de travail que nous voulons soutenir et déployer. La scène conventionnée favorisera la révélation, la connaissance des écritures d’aujourd’hui en matière chorégraphique, musicale et dramatique, par des actions de diffusion, de création et de sensibilisation et d’analyse.

Accoutumer les enfants à fréquenter les lieux culturels, leur faire découvrir le monde des arts de la scène, contribuer à forger leur personnalité, sont des objectifs que nous voulons inscrire dans le processus éducatif. Cela requiert une grande complicité de la part de l’éducation nationale et du monde enseignant. Le rayonnement se construit pas à pas, avec des relais humains qui accompagnent de leur curiosité, leur générosité, leur énergie, l’envie d’émotions, de partage et de quête du sens. Ceci étant vrai pour les artistes comme pour le public.

Il semble souhaitable de pouvoir développer un secteur de formation, de réflexion, en direction de professionnels des champs de l’éducation, de l’animation et du social.

NOvAdO : pOUR, pAR ET AvEC LES AdOS, évéNEmENT dE dImENSION dépARTEmENTALE ET INTERNATIONALE

Guidés par des valeurs communes de qualité artistique et de médiation culturelle, les partenaires associés considèrent que la culture est un levier d’intégration et un moyen de lutte contre la fracture sociale, qu’elle crée du lien, permet la mixité et joue un rôle fondamental dans la construction de l’individu à travers ses différences, son originalité et ses opinions.

C’est pourquoi, nous nous inscrivons dans une démarche de rapprochement des publics avec les artistes, créant une synergie à la fois bénéfique pour la création et pour l’enrichissement individuel et collectif. Les adolescents seront donc au centre d’un projet artistique et participatif large.

La scène conventionnée est une reconnaissance nationale accordée par le Ministère de la Culture.

La Ville de Millau et la MJC de Rodez sont les porteurs de la scène conventionnée en partenariat avec Rodez Agglomération, les villes de Rodez, d’Onet-le-Château, le Conseil Départemental de l’Aveyron, le Conseil Régional Occitanie et avec le soutien financier de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Occitanie.